Nous contacter

Téléphone

418-564-3146

Adresse

155 Charest est, bureau 120

Québec, Québec, G1K 3G6

  • LinkedIn
  • Facebook

© 2019 Réalisation: EricLamirande.ca

  • eric1980

Diner-conférence avec Monsieur Jean-Paul L’Allier: des réflexions inspirantes pour les acteurs de l&

Hier midi, le 12 novembre 2013, se tenait le Diner-conférence avec Monsieur Jean-Paul L’Allier, ancien maire de la ville de Québec. Ayant lieu pendant les Semaines de l’Économie sociale 2013, et aussi dans le cadre des 20 ans de la CDÉC de Québec, l’activité tant attendue fut un véritable succès! Près de 100 participants ont assisté au dîner et à la conférence, qui fut, à mon humble avis, une occasion magnifique d’entendre parler d’économie sociale avec une approche différente. “L’économie sociale vue sous un autre angle !!!” était le titre de la conférence et je suis convaincu que, tout comme moi, les participants en sont ressortis grandis et inspirés par les nombreuses occasions de réflexion que nous a proposé notre conférencier. En voici quelques unes, à partir de ma compréhension des aspects clés soulignés par notre invité.


“Le partenaire normal de l’économie sociale devrait être la communauté !” – Monsieur Jean-Paul L’allier

Après avoir débuté sa conférence par une boutade sur son CV bien garni, Monsieur Jean Paul L’Allier, qui a été maire de Québec pendant 16 ans, de 1989 à 2005, nous a fait réfléchir sur la définition même de l’économie sociale  et ce en faisant référence à la définition du Chantier de l’économie sociale, en affirmant premièrement qu’on doit placer l’économie au service de la société et que l’on ne doit jamais oublier le côté social de l’économie. Il nous rappelle, avec justesse, que l’économie sociale existe depuis longtemps… “Il y a une autre économie, celle que vous développez dans vos milieux; celle de ceux qui rêvent de partager le fruit de leur travail… Il y a une autre économie, celle qui développe la capacité entrepreneuriale ” affirme-t-il. De quoi piquer ma curiosité, en tant qu’entrepreneur dont la clientèle pricipale est justement dans le domaine de l’économie sociale et communautaire. En nous rappelant que la révolution tranquille s’est accélérée avec l’État providence, Monsieur L’Allier nous rappelle qu’aujourd’hui, l’État est partout, que les réglements s’accumulent… Cela est tout à fait la réalité à laquelle les entreprises d’économie sociale, entres autres, sont régulièrement confrontées dans leur développement stratégique et opérationnel. Il poursuit en disant: “Les politiciens nous disent : “faites nous confiance”; mais il faut en tant qu’élu, livrer la marchandise!”. Sur ce point, il nous rappelle que l’on doit réfléchir à l’avenir et se redéfinir, citant par exemple le cas des syndicats et de l’État bureaucratique. ”La démocratie aujourd’hui : cherchez-là!“, mentione-t-il aussi, cette affirmation trouvant écho chez pluseurs d’entre nous !

“L’économie sociale est fondamentale au développement d’un milieu” – Monsieur Jean-Paul L’allier


En mentionnant que la mobilisation citoyenne mène à la solidarité sociale, Monsieur L’Allier affirmer aussi que: “ Quand les gens sont solidaires, ils réussissent au plan économique!” Amenant les entrepreneurs sociaux réfléchir sur cet aspect, il souligne un fait bien réel à savoir qu’il nous manque souvent le temps de pouvoir regarder où il y a de la place pour nous… D’où l’importance , en économie sociale, de l’innovation ! Il encourage donc les grands joueurs de l’économie sociale à ne pas chercher à jouer aux grosses entreprises privées, mais à s’assumer, à contourner les difficultés, à travailler avec les gens qui sont réceptifs et à oublier le reste… Sur le plan politique, il mentionne que l’achat de biens et de services des gouvernements auprès des entreprises d’économie sociale doit être encouragée et que la règle du plus bas soumissionnaire devrait être remplacée par celle du meilleur soumissionnaire. Cela serait d’ailleurs favorable aux entreprises d’économie sociale, à mon avis! “Il faut penser la ville, travailler en concertation et non en concurrence pour en arriver à une forme de solidarité publique”, nous mentionne-t-il. Je crois que cela s’applique aussi à tous les intervenants en économie sociale et solidaire. Je considère, à ce titre que s’unir et travailler ensemble doit devenir plus qu’un principe mais véritablement un modèle d’affaires.


En terminant j’aimerais souligner que j’ai eu le bonheur de couvrir l’événement en direct sur Facebook et Twitter (#cdecdequebec), en compagne de Monsieur Luc Samama (www.conjonctureaffairespubliques.com/), accompagné de madame Sylviane St-Louis (ca.linkedin.com/pub/sylviane-st-louis/1b/543/692), de madame Agathe Vergne (www.cdecdequebec.qc.ca/) et de Madame Kim Auclair (www.niviti.com). Nous étions tous réunis autour de la table des médias sociaux, pour l’événement… C’était une première ! Souhaitons que l’expérience se reproduira et que cette table s’agandira pour les prochaines événements. Merci aux participants, qui ont visiblement apprécié, et à tout ceux qui nous ont suivis sur les médias sociaux !!!

Solidairement !

Éric Lamirande

Consultant et formateur

Groupe Conseils DDE s.e.n.c. (www.groupedde.com)

NOTES:


* Cette activité était une collaboration de : Caisse d’économie solidaire (CECOSOL), Coopérative funéraire des Deux Rives, Corporation d’employabilité et de développement économique communautaire (CEDEC), Corsaire Design, Pôle régional d’économie sociale de la Capitale-Nationale (PRESCN), de la Corporation de développement économique (CDÉC) de Québec et du Groupe Conseils DDE.


* Rappelons que les Semaines de l’économie sociale se poursuivent jusqu’au 24 novembre et que la programmation est en ligne ici: www.goo.gl/PsPPU1


* Ne manquez pas les Prochains diners conférence : Mme. Michèle Audette, militante nomade, présidente des Femmes autochtones du Canada et Alexandre Turgeon de Vivre en Ville. À ne pas manquer ! Lisez l’Info-CDEC pour ne rien manquer (http://cdecdequebec.qc.ca/fr/publication.php?parution=49) et surveillez nos publicités à venir !

#économiesociale #dînerCDEC #JeanPaulLAllier